cubryrougemontrillansromaincubrialcusetournansgouhelansmondonrognonfontenelleuzellehuannepuessansgondenans-montbytallanstrouvansmesandansmontagneymontussaintviethoreynansabbenansavilleygondenans-le-moulins

Le pôle médical et social

Le canton de Rougemont est l'un des cantons du département dont la situation est la plus critique en matière d'offre de soins, qui reposait sur un seul médecin qui est âgé de plus de 55 ans. Le canton était d'ailleurs classé en zone déficitaire. Les élus, tout comme la population, s'inquiètaient du risque de fracture sanitaire et sociale, d'autant plus que le territoire a une tradition médico-sociale importante (IME, EPHAD, foyer d'accueil médicalisé,...).

C'est pourquoi les élus ont décidé de réaliser un pôle médical et social: ce pôle, situé à Rougemont, regroupe à la fois les professionnels de santé (3 médecins généralistes, 2 infirmières libérales, 1 chirurgien-dentiste, 1 psychologue, 1 sage-femme, ...) et les services de l'ADMR (soins infirmiers, services à domicile, services administratifs). L'objectif est de favoriser la mutualisation des soins, d'améliorer la prise en charge des patients, et d'inciter de nouveaux professionnels à venir s'installer.

Ce projet a été l'un des deux seuls projets franc-comtois labelisé Pôle d'Excellence Rurale (PER) en 2010.

Conscients que d'importants défis sont à relever en matière d'économie d'énergie, les élus ont souhaité que le batiment soit conçu pour être à très basse consommation d'énergie, voire  totalement passif. Pour y parvenir, différents éléments ont été pris en compte: choix de matériaux durables, techniques de mise en oeuvre, orientation du batiment, isolation, aménagement des espaces,.... Ce choix d'une architecture bioclimatique témoigne d'un engagement sur la qualité de vie, de travail et la santé publique. Le projet a ainsi été lauréat de l'appel à projet Effilogis 2012, portant sur la réalisation des premiers batiments dépassant le niveau de performance thermique basse consommation en Franche-Comté.

Les travaux ont débuté en octobre 2012 et se sont achevés fin 2013.

Le pôle médical et social accueille 3 médecins généralistes, 2 infirmières libérales, 1 chirurgien dentiste, 1 psychologue, 1 sage-femme, 1 orthophoniste et les services de l'ADMR. 

Ce projet a bénéficié du soutien financier de l'Etat, du FEADER, du Conseil Régional de Franche-Comté, du Conseil Général du Doubs et de l'ADEME.